Un casino dédié à la mode

Que vient donc faire le monde des casino dans celui de la mode ? On le sait, les établissements de jeux d’argent aiment ce qui est chic et ils demandent même aux parieurs de s’habiller correctement pour jouer. Ainsi, hommes et femmes ont l’occasion de montrer leurs belles tenues. En dehors de cela, la mode est-elle un jeu ? La haute couture a-t-elle à voir avec un jet de dés gagnant ou perdant ?

On sait aussi que les célébrités fréquentent les deux mondes. Plus d’une se sont affichées au casino de Monaco ou ailleurs et plus d’une affectionne les robes de Haute Couture pour des galas ou des festivals aussi prestigieux que celui de Cannes. Quoi qu’il en soit, dans le monde de la mode nul n’a oublié l’immense Karl Lagerfeld et ses défilés très inspirés dont ce casino de stars qu’il avait mis en place pour un somptueux défilé. Retour sur cet événement unique sorti de l’imagination fertile du très créatif grand couturier et styliste allemand.

L’évènement phare de 2015

En 2015, le célèbre créateur Karl Lagerfeld s’est inspiré du monde des casinos pour présenter un défilé haute couture inoubliable. Le Grand Palais, où ce styliste de renom avait ses habitudes, a, une fois n’est pas coutume, accueilli des jeux de casino. Le styliste y avait allié l’ambiance décontractée, mais chic des casinos avec ses tenues uniques. Rien de fake dans tout cela. Les machines à sous ont réellement tourné, et les croupiers étaient là pour travailler.

De ce fait, certains invités, parmi les plus prestigieux, sont venus, ce jour là, pour admirer la collection Automne-Hiver 2015 de Chanel, mais ils ont aussi pu jouer au blackjack et divers autres jeux de casino. Aussi surprenant et même provoquant que cela puisse paraître , cette vingtaine de personnalités VIP ont parié pendant que les mannequins défilaient. Bien entendu, ces célébrités portaient aussi des créations de l’atelier Chanel, mariage parfait pour suggérer l’adéquation entre la maison Chanel et les tenues de soirées « selects » comme on sait les apprécier dans les casinos. Pour l’occasion, les invités revêtaient des rééditions de la collection de mademoiselle Chanel de 1932.

Par ailleurs, Lagerfeld a encore montré sa créativité débridée, autant que son sens de la modernité, en revisitant la veste qui a fait sa renommée. A l’occasion, il avait même choisi d’imprimer les tissus des tailleurs grâce à une imprimante 3D avant de les décorer.

Des stars dans les casinos réels

Pour revenir sur l’association entre stars et jeux de hasard, de nos jours, beaucoup de célébrités ont les jeux de casino comme hobby et ne s’en cachent pas.

Du côté des addict, à un moment donné de sa vie, l’acteur américain Ben Affleck a même dû soigner un problème lié pour avoir abuser des jeux d’argent et de ces divertissements. Depuis, il semble qu’il continue de parier, mais privilégie les casinos virtuels aux établissements terrestres de jeux de hasard. Pour sa part, Michael Jordan a décidé de se prendre en main, après des pertes estimées à 5 millions de dollars.

Pour citer, d’autres exemples Charlie Sheen, le célèbre acteur et producteur américain, connu pour une vie rythmée par les plaisirs, ne boude pas non plus les jeux de hasard. Contrairement à lui, certains acteurs comme Matt Damon préfèrent rester discret sur ce sujet. Toutefois, l’incarnation cinématographique de Jason Bourne ne cache pas avoir une passion pour les cartes. On n’a pu le voir à de grandes tables et il déclare avoir développé cet intérêt en apprenant des astuces pour un rôle.

Du coté français, pour se détendre, le rappeur Kool Shen avoue jouer au casino entre 2 enregistrements. Le chanteur Patrick Bruel, lui, a réussit à rejoindre l’équipe Winamax. Ce ténébreux à l’apparence calme aime tenter sa chance en s’adonnant aux jeux de hasard et son grand talent au poker est notoire depuis longtemps déjà. A l’heure où les jeux de casinos se sont décomplexés, les femmes ne sont pas en reste non plus. Ainsi, l’animatrice Estelle Denis est même devenue une professionnelle du poker qui défie, haut la main, d’autres joueurs dans des tournois. Elle est ainsi parvenue à se classer 203e parmi plus de 6 000 professionnels. Elle partage ce passe-temps avec son ex-époux Raymond Domenech.

Pour revenir aux US, la sulfureuse Beyoncé s’intéresse aussi aux jeux d’argent sur internet et préfère parier en ligne sans dévoiler son identité. Tandis que son mari Jay Z est également un professionnel du blackjack et du poker que l’on peut trouver assis aux plus grandes tables des Etats-Unis et de Las Vegas.